Le Jardin aux Papillons de Gabian… Retour en enfance

Jardin Garrigue et Papillons

Jardin Garrigue et Papillons © S. Lucchese

J’avoue ne pas y connaitre grand-chose en papillons … Cependant j’apprécie leurs danses colorées, j’aime les suivre virevolter sans me prendre la tête. Mais depuis ma récente visite au Jardin Garrigue et Papillons de Gabian, il en va tout autrement.

En pleine garrigue, Rogelia Detuche s’est créé son petit refuge à papillons. En fait, un petit havre de paix où elle peut s’adonner à sa passion autant que la partager ; une passion née sur le tard et pour laquelle elle se consacre à 100%.

Comme elle souhaitait avoir des papillons résidents, et pas seulement des « touristes lépidoptères», elle a planté toute une végétation dédiée car chaque espèce a sa plante « hôte », où elle dépose ses œufs, et sa plante nourricière. Près d’une cinquantaine d’espèces y ont été récemment répertoriées par les Ecologistes de l’Euzière…

Munie d’une épuisette, elle nous explique comment les capturer, les observer à la loupe avant de les relâcher. « Celui-ci est tel un caméléon, il se fond avec les branches d’arbres. Celui-là se nourrit de fruits en décomposition… » . Elle ne tarit pas d’explications, nul ne voit le temps passer… et moi pas davantage…

Tout au long du cheminement, des petits espaces détente ont été aménagés pour permettre aux visiteurs de s’asseoir et d’observer. Des ateliers pour enfants peuvent s’y dérouler. En bonne «  écoresponsable », les plateaux de jeux et autres activités sont de sa création : il y a des ateliers « création de mobile » avec les différents stades du papillon (œuf, chenille, chrysalide, papillon), « confection de coquetiers » en carton avec toujours des dessins de papillons à réaliser…

Et ce n’est pas tout , il y a également des ateliers d’identifications de plantes – des petits écriteaux à positionner devant différents végétaux (fenouil, guimauve, géranium et bien d’autres), des refuges à insectes à observer ou confectionner…

Pour les groupes, elle propose des journées avec repas végétarien dont les produits sont issus principalement de son potager. A l’énoncé d’un menu type, je ne manque pas de saliver car il faut préciser qu’elle est restauratrice de formation.

Je vous invite à découvrir son petit jardin en prenant rendez-vous. Rogélia saura vous surprendre et réveiller la chrysalide de votre enfance qui sommeille en chacun d’entre vous.

Pas encore de commentaires pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes

%d blogueurs aiment cette page :